Atelier d'écriture - 19 avril 2016

Abandon

Tout commence comme ça
Elle pose sa main son mon torse
Serrant son poing sur mes sentiments

Tout a commencé comme ça
Elle pose sa main son mon torse
Serrant son poing sur mes sentiments
Dans une grâce elle les arrache
Chaque attache saute une à une
Ne laissant que vide et solitude
Le sel et le sang envahissent mon âme
Je n'aurais plus que cette flamme qui crame

Elle s'attache à mon cœur
Le consume de l'intérieur
Lente agonie pour me faire croire que je suis en vie

Elle efface tout, devient tout ce qui me reste de Toi
Je la chéris, je la serre fort contre moi
Tandis qu'elle me lacère, renforce son expérience
Notre étreinte alimente ma démence

Ce tourment est mon expiation
Bienfait de la situation
Pénitence pour mon esprit malade
Je m'accroche pour être moins fade

La chair en palliatif
Les drogues en sédatif
Étalent ma propre solitude à mon œil déliré
Renforcent ma culpabilité de seulement exister

Je me fais gerber.

Que ce cœur fatigué s'arrête
Qu'il soit tel qu'il est, détruit à la machette
J'ai besoin d'ajouter la ponctuation finale
Une explosion de jouissance animale
Terminer en beauté ce qui a toujours été trop sale
Mon âme !


Rédigé par marmous - Mots clés: aucun